Actualités

Rentrée 2023, des investissements massifs et une tournée des collèges par le président du Conseil départemental

Retour à la liste
Rentrée 2023, des investissements massifs et une tournée des collèges par le président du Conseil départemental

Lundi 4 septembre, Michel Weill, président du Conseil départemental de Tarn-et-Garonne, a entamé une série de visites dans les collèges en compagnie de Dominique Sardeing, vice-présidente chargée de l'éducation. Cette tournée a débuté au collège Jean Rostand à Valence d'Agen. L'après-midi, ils se sont rendus au collège Théodore Despeyrous à Beaumont-de-Lomagne. Le lendemain, Michel Weill a visité le collège Jean-Honoré Fragonard de Nègrepelisse, suivi par le collège Jean de Prades de Castelsarrasin. Mercredi 6 septembre, ce fut le tour du collège Notre Dame à Montauban. Tout au long de ces visites, effectuées en compagnie des conseillers départementaux des cantons concernés, d'importants échanges constructifs ont eu lieu entre les principaux des collèges et le président Weill. Ces visites ont également offert l'opportunité de rencontrer le personnel des établissements et de découvrir leurs installations, renforçant ainsi les liens entre le Département et les établissements scolaires.

Le Conseil départemental place la rentrée scolaire 2023 sous le signe de l'investissement et de l'innovation

Priorité numéro 1 de la majorité sur le mandat, le Département investit dans l’éducation et alloue près de 40 millions d'euros sur 7 ans dans le cadre du Plan de Relance. Cette année encore, il réaffirme son engagement indéfectible en faveur de l'éducation, une priorité absolue de la majorité en place. Le Conseil départemental de Tarn-et-Garonne se charge de la conception, de la modernisation et de l'entretien des infrastructures destinées aux 18 collèges publics. Cela englobe également la supervision des agents techniques ainsi que la prestation du service de restauration, avec un budget global de 21,5 millions d'euros affecté à cette initiative. Par ailleurs, les établissements scolaires bénéficient d'une augmentation significative de leurs dotations de près de 900 000 euros pour faciliter leur fonctionnement. Ces aides facilitent grandement le fonctionnement des établissements notamment dans le cadre de la crise de l’énergie.

Trois nouveaux dispositifs pour la rentrée :

1 – chèque sport -

Le Département de Tarn-et-Garonne s'est engagé dans une initiative baptisée "Chèque Sport Collégiens", dans le cadre de son statut de "Terre de Jeux 2024", obtenu en décembre 2020, pour la préparation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

L'objectif principal de cette opération est de promouvoir la pratique sportive, en particulier chez les jeunes élèves de 6ème fréquentant les collèges publics du Département. À la rentrée scolaire de septembre 2023, chaque élève de 6ème recevra un chèque d'une valeur de 30 €. Ce chèque pourra être utilisé pour couvrir une partie des frais d'adhésion à un club sportif de leur choix.

La mise en œuvre de cette initiative repose sur une collaboration étroite entre divers acteurs. Tout d'abord, les comités sportifs ont été informés de manière à diffuser l'information aux clubs et associations sportives locaux. Ensuite, des conventions de partenariat ont été établies entre les clubs sportifs intéressés et le Département pour permettre leur adhésion au dispositif.

Une liste des clubs partenaires sera mise à la disposition de tous les élèves éligibles au "chèque sport collégiens". Concrètement, les chèques nominatifs seront remis par les établissements scolaires à la rentrée de septembre 2023. Ces chèques permettront aux élèves de payer une partie de leur licence sportive dans le club de leur choix. Les clubs transmettront ensuite ces licences au Département pour un remboursement approprié.

À ce jour, 105 clubs ont signé la convention, s'engageant ainsi à soutenir cette initiative visant à encourager la participation des élèves de 6ème aux activités sportives locales.

2 – Aide aux collégiens élargie -

En 1986, le Conseil général a instauré une politique d'aide baptisée "secours d'études" pour soutenir les jeunes élèves des collèges jusqu'à l'enseignement supérieur. En 2010, afin de concentrer cette assistance sur les collégiens, l'Assemblée départementale a ajusté les critères d'attribution et défini des montants d'aide. Cette initiative vise à apporter un soutien financier aux familles les plus modestes pour faire face aux dépenses liées à la scolarité, telles que les frais d'internat, de demi-pension et d'achats de fournitures scolaires.

À travers les délibérations du 13 février et du 23 juin 2023, trois modifications significatives ont été apportées en vue de la prochaine campagne d'aide aux collégiens : premièrement, l'extension de cette politique aux collégiens internes de divers établissements, y compris les maisons familiales rurales, les lycées professionnels et agricoles ; deuxièmement, l'élargissement de cette politique aux collégiens bénéficiant d'une bourse nationale au premier échelon, ce qui pourrait augmenter les demandes de 95 % ; enfin, la révision à la hausse des montants d'aide pour les différents échelons de bourses, offrant ainsi un soutien plus conséquent aux étudiants : 50 € au lieu de 0 € pour les boursiers échelon 1, 100 € au lieu de 75 € pour les échelons 2, et 200 € au lieu de 150 € pour les échelons 3. Ces modifications s'appliqueraient à 3 773 collégiens, représentant un budget total estimé à 383 450 €, et contribueraient ainsi à améliorer le pouvoir d'achat des familles concernées.

Un enfant tenant un clap de cinéma

3 – "Collège au cinéma"-

"Collège au cinéma" est un projet national soutenu par le CNC et dirigé par L'Archipel des Lucioles, en collaboration avec des partenaires clés du Tarn-et-Garonne, notamment le Conseil départemental, l'association Eidos mandatée par la DRAC, le Ministère de la Culture (CNC, DRAC Occitanie), et le Ministère de l'Éducation Nationale (Rectorat Académie de Toulouse, DSDEN 82, collèges et équipes pédagogiques). Ce programme cible 18 collèges publics, de la 5ème à la 3ème, y compris les SEGPA, et vise à faire découvrir aux élèves des œuvres cinématographiques lors de projections en salle, avec un soutien pédagogique.

Les objectifs majeurs sont de donner aux élèves un accès privilégié à la culture cinématographique, de renforcer les liens entre les jeunes et les cinémas locaux, et de faciliter l'accès à un large éventail de films français et étrangers en version originale. De plus, le programme encourage l'éducation aux images, le développement de la pensée critique, et une approche pédagogique pluridisciplinaire pour enrichir l'apprentissage. Il vise à éveiller la curiosité des élèves en les impliquant activement dans l'exploration cinématographique en tant que spectateurs critiques.

Le financement du Département est essentiel, couvrant les frais d'entrée au cinéma et les déplacements des collèges. Une subvention de fonctionnement de plus de 50 000 € est accordée à l'association Eidos pour soutenir ses missions liées au programme "Collège au cinéma". La DSDEN apporte également une direction dédiée, tandis que la DRAC finance Eidos en tant que partenaire essentiel pour la distribution des films.

Des extensions et de gros travaux au programme :

Avec une enveloppe de 8 millions d'euros allouée aux constructions en dur, plusieurs chantiers d'extension et de modernisation sont prévus. Les travaux d'extension du collège Vercingétorix à Montech débuteront dès novembre 2023, suivis par le collège Jean-Jacques Rousseau à Labastide-Saint-Pierre en janvier 2024. Parallèlement, des projets de construction sont en cours pour le gymnase du collège Simone Veil à Verdun-sur-Garonne et une salle multi-activités, la première du genre dans le département, fruit d'un dialogue avec ses futurs utilisateurs. De plus, les collèges de Lafrançaise et d'Azaña à Montauban bénéficieront d'extensions significatives, représentant un investissement de 5 millions d'euros. Enfin, le gymnase de Lauzerte, rénové pour un montant de 800 000 euros, sera pleinement opérationnel à la rentrée des vacances de la Toussaint.

Une politique de développement durable :

Avec le soutien constant du Département, les collèges du Tarn-et-Garonne s'engagent résolument dans des actions environnementales pour réduire leur empreinte écologique. Le tri et la valorisation des biodéchets vont permettre de lutter contre le gaspillage alimentaire, sensibilisant ainsi l'ensemble de la communauté scolaire à une gestion responsable des déchets. De plus, le compostage est activement promu au sein des établissements pour traiter efficacement les déchets verts, réduisant ainsi la quantité de déchets envoyée en décharge. Dans une démarche de durabilité, il est également prévu d'équiper les nouveaux bâtiments scolaires de panneaux photovoltaïques, contribuant ainsi à la réduction de l'impact environnemental tout en promouvant l'utilisation d'énergies renouvelables.